Samedi 15 Décembre 2018 | Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Aquitaine > La route du pruneau

Détails du dossier La route du pruneau

Consultez l'intégralité du dossier sélectionné

La route du pruneau

Posté le 23-08-2011 par Admin

Si la route du pruneau se confond avec celle des bastides, c'est les vergers de pruniers qui occupent les vallées. La prune d'ente,  joyau du Lot-et-Garonne laisse apparaître au fil du savoir faire des hommes, le célèbre pruneau d'Agen.

 

Cette prune , qui après cuisson devient ce fameux pruneau a vu  sa culture arriver vers l'époque de la guerre de cent ans, bien que l'on trouve dans le language que depuis 1815 l'appellation "prune d'ente". Ces pruniers des dieux qui firent très certainement leur entrée sur le territoire au moment des croisades, rapportées de Palestine par les chevaliers de l'ordre du temple. Il se développèrent sous la protection des moines du monastère bénédictin de Clairac. Le pruneau est le symbole de la ville d'Agen et la richesse du département du Lot et Garonne. Aujourd'hui du 25 août au 25 septembre, les villages font la fête aux pruneaux avant  d'effectuer la cueillette des prunes.

J'ai commencé ma visite par Bonaguil, aux limites du Quercy et du PérigordBonaguil et son imposant  château du XIIIème siècle que Béranger de Roquefeuil décida d'agrandir pour défier le roi de France Charles VII. Puis ce fut Saint Aubin, situé au coeur des vergers, avec sa célèbre fête du pruneau. Monflanquin qui domine la vallée du haut de son promontoire, la bastide est remarquable avec sa place à cornières, l'église Saint- André, la maison du Prince Noir et le château de Roquefère.

Puis j'arrive à Villeréal, célèbre par sa bastide construite en 1267 par Alphonse de Poitiers, comte de Toulouse, ville royale et anglaise pendant la guerre de Cent Ans, qui nous plonge dans le XIIIème siècle avec sa bastide royale, aujourd'hui  devenue royaume des oiseaux migrateurs qui font étape au lac du Brayssou. Les églises et les maisons à colombages séduiront votre regard. En vous dirigeant vers la commune de Saint-Martin-de-Villeréal, on découvre un superbe point de vue sur le château de Biron, à l'orée du Périgord. 

Sur le chemin du retour, je fais halte à Villeneuve-sur-Lot, cette puissante bastide bénédictine fondée en 1264 par Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis. Villeneuve-sur-lot se situe sur le bord du lot, au bord du Périgord et de la Guyenne, entre des coteaux couverts de vergers ou de bois. Sa position, étant le seul passage sur le Lot  pendant des siècles va faire jouer un rôle important à Villeneuve-sur-Lot au court de la guerre de Cent ans, des guerres de religion ou tout autre situation conflictuel de ce pays. Construit avec un plan octhogonal organisé autour de la place centrale, la bastide a conservé de superbes portes à chacune de ses entrées appelées portes de Paris et de Pujols. Il ne faut pas oublier de visiter la tour d'Eysses, le Pont Vieux, la place des Cornières et ses maisons à colombages. Cette ville de plus de 40 000 habitants est un lieu très fréquenté par les amateurs d'histoire et de tourisme vert.

J'ai séjourné au Château De L'hoste à Saint-Beauzeil, près de Bonaguil à 2,5 km de Roquecor. Dans un environnement naturel d'exception  avec un parc de deux hectares, ce château du XVIIème siècle qui dans un cadre antique, vous présente la modernité de son hébergement douillet dans des chambres richement décorées. Une délicate restauration régionale est servie. Vous pouvez prendre des cours de cuisine pour percer les secrets de la gastronomie locale.     Tél : 05 63 95 25 61        www.chateaudelhoste.com

Ce dossier a été posté dans la catégorie : Aquitaine

Recherchez les hôtels

Recherchez et Trouvez votre hôtel : comparez les prix et effectuez votre reservation en ligne !
Pays
Ville
Date Arrivée
Nombre de nuit
Nombre de chambre
Chambre 1 personne(s)


- Restaurants Indiens - Restauration à domicile - Hotel Paris